Un autre conseiller spécial de Kabila, maitre Jean Mbuyu, épinglé dans un vaste réseau d’escroquerie, de chantage et de trafic d’influence

CKS News & Coralie Kienge Show

Maitre Mbuyu2 Me Jean Mbuyu Muyongola au milieu de la photo, portant un enfant

Après avoir travaillé longuement sur le dossier de Néhémie Mwilanya, conseiller des affaires juridiques de Joseph Kabila, voilà que nous tombons maintenant sur le dossier d’un autre ex-conseiller de Joseph Kabila impliqué dans une affaire d’escoquerie, chantage et trafic d’influence ; Maitre Jean Mbuyu Muyongola

Qui est maitre Mbuyu?

Selon nos enquêtes, maitre Mbuyu est un avocat congolais, né d’une mère Tutsi (qui est déjà morte, paix à son âme!) et d’un père d’origine congolaise et précisément du Katanga.
Il aurait commencé sa carrière en travaillant comme militant des droits de l’homme comme le feu Floribert Chebeya, paix à son âme! et par la magie de la loterie sociale de la RDC, maitre Mbuyu s’est retrouvé à un moment donné aux côtés de Joseph Kabila comme un de ses multiples conseillers spéciaux.
Des années plutard, le Rais congolais…

View original post 1 114 mots de plus

300 femmes dans les rues du Burundi: « On veut la paix, l’unité et la démocratie ! »

Bujumbura News

Manif des femmesHors de question. Le mouvement, qui s’oppose à un troisième mandat du président burundais Pierre Nkurunziza, ne cessera pas. Et ce même si les autorités l’exigent et qu’elles tentent ce dimanche de démanteler les barricades. En signe de protestation, près de 300 femmes ont réussi à manifester dans le centre-ville de Bujumbura, au Burundi. Descendues de divers quartiers par petits groupes, elles se sont rassemblées devant le ministère de l’Intérieur avant de tenter de se diriger vers la place de l’Indépendance, au coeur du centre-ville. Dans les rues, on entendait : «On veut la paix, l’unité et la démocratie!».

Plusieurs dizaines de policiers – dont des policières appelées en renfort – ont eu toutes les peines du monde à les empêcher de progresser, mais la manifestation s’est déroulée sans incident. «Nous sommes ici aujourd’hui pour soutenir nos frères qui manifestent contre les violations des lois fondamentales de ce pays», a…

View original post 236 mots de plus

Kinshasa: le gouvernement répond à 80% de revendications des agents Transco

Solidarité Ouvrière

Média Congo, 11 mai 2015 :

Un compromis a été trouvé vendredi 8 mai à Kinshasa pour mettre fin au mouvement de mécontentement des travailleurs de Transco, qui avait perturbé le transport en commun lundi dernier dans la capitale. Le ministre des Transports et Voies de communication, Justin Kalumba, a annoncé à ces travailleurs la satisfaction à plus de 80% de revendications. Parmi les mesures prises figurent la conversion des contrats à durée déterminée en durée indéterminée.

Se référant au mémorandum qui lui avait été adressé, Justin Kalumba a annoncé comme mesure urgente, la mise en place d’un Conseil d’administration à la Transco et d’une commission mixte composée d’experts du ministère du Travail, des agents Transco notamment des conducteurs, des percepteurs et contrôleurs, pour le suivi de la performance de la société.

View original post 144 mots de plus

COMMUNIQUE DE LA DEMOCRATIE CHRETIENNE DU 07/04/2015: TENTATIVE D’EXFILTRATION DU PRESIDENT EUGENE DIOMI NDONGALA DE SA CELLULE VERS UNE DESTINATION INCONNUE

Démocratie Chrétienne, D.C.

mandat d exfiltration



LOGO DC

COMMUNIQUE DE LA DEMOCRATIE CHRETIENNE DU 07/04/2015:

TENTATIVE D’EXFILTRATION DU PRESIDENT EUGENE DIOMI NDONGALA DE SA CELLULE VERS UNE DESTINATION INCONNUE



Ce matin, 07/04/2015 à environ 10h00, un groupe de 4 agents se sont présentés devant la porte de la cellule du prisonnier politique Eugène Diomi Ndongala ayant, entre leurs mains, une document sans aucune référence juridique et sans motivation, demandant l’exfiltration de Diomi Ndongala, prétendument vers le Parquet Général.

Il sied de rappeler ce qui suit:

1. Fin septembre 2014, Eugène Diomi Ndongala a introduit une plainte auprès du Comité des Droits de l’Homme des Nations Unies  de Genève, contre la RDC, à cause des montages politico-judiciaires dont il est victime, qui ont abouti à un condamnation politique à 10 ans de prison ferme alors que son droit à la défense ainsi qu’ à un procès équitable  devant son juge naturel n’ ont pas été respectes; même sa « prise à partie » contre…

View original post 543 mots de plus